Description

À partir de la fin du XVIIIe siècle, Nice, de modestes dimensions, acquiert les faveurs d’une clientèle étrangère valétudinaire qui recherche son site principalement pour des questions climatiques. Après son rattachement à la France, la construction de nombreux hôtels et palaces, aussi vastes qu’élégants, lui permet d’accueillir têtes couronnées et chefs d’État venus de l’Europe entière en villégiature sur la Côte d’Azur. De brillants architectes élèvent des demeures somptueuses, où à l’ornementation magistrale des façades répond un désir de confort intérieur moderne que viennent parfaire des jardins et parcs privatifs, véritables paradis végétaux et rêves d’Orient. Las, la Première Guerre mondiale n’épargne personne et Nice doit s’adapter à la raréfaction d’une clientèle de luxe. Progressivement, le style Belle Époque cède le pas à l’Art déco : la mode des appart-hôtels fait désormais fureur. À la fin des Trente Glorieuses, l’hôtellerie connaît un bouleversement sans précédent : chaînes et groupes deviennent les premiers investisseurs du tourisme. Depuis 1980, la mondialisation accroît le poids des voyagistes et conduit désormais à une nouvelle dimension de l’histoire de l’hôtellerie. Richement illustré et complété d’un atlas historique inédit, cet ouvrage mené par un groupe de spécialistes de renom est le récit fondateur d’un patrimoine hôtelier qui fait définitivement partie de l’âme de la cité.


28,5 x 24,5 cm I 200 pages I
Relié sous jaquette


ISBN : 978-2-35956-085-5 I Parution : 18 novembre 2019
Disponible à la vente


Prix :

34,90


Livraison OFFERTE dès 40 € d’achat

Restons liés !

Recevez notre « Lettre Gilletta » et soyez informés de
TOUTES nos nouveautés et événements …