album-photo

PRINCIPAUTÉ DE MONACO, VUES ANCIENNES

Photographies de Jean Gilletta

« Que faire d’une minuscule principauté vivant chichement du revenu de ses oliviers et de ses citronniers », se lamente son prince, Charles III Grimaldi ? Alors que, partout en Europe, têtes couronnées, magnats et autres grands de la terre affluent dans les villes d’eaux et stations balnéaires tellement à la mode en ce milieu du xixe siècle, Monaco reste désespérément à l’écart des étapes de la villégiature. Il serait tentant d’y ouvrir un casino comme l’a fait son cousin à Baden-Baden, les jeux ont fait la fortune de tous les petits États allemands, mais il faudrait qu’une route carrossable et le train relient la Principauté au reste du monde…
Rien n’a échappé de cette fabuleuse histoire au principal photographe de la Côte d’Azur, Jean Gilletta. La Principauté figure au nombre de ses terrains favoris de chasse photographique. Né en 1857, ce fils d’un paysan de Levens profite de l’engouement pour le 8e art, alors en pleine expansion technique et esthétique, pour devenir photographe paysagiste. Puis il se met à son compte en 1880 et crée sa maison d’édition, l’une des plus anciennes firmes françaises toujours actives dans ce secteur.
----------------------------------------------------
« What is to be done with a tiny principality living frugally off an income of its olive and lemon groves? » laments its prince, Charles III Grimaldi. While all over Europe, crowned heads, magnates and other eminences of the world are crowding to the terribly fashionable spa towns and seaside resorts in this mid-nineteenth century, Monaco remains desperately left behind in the holiday-resort race. It would be tempting to open a ­­­­­­casino – as did his cousin in Baden-Baden –, gaming having ensured the fortune of all the little German states, but a decent road and train service would need to link the Principality and the rest of the world…
Nothing escaped Jean Gilletta – the number one photographer of the Côte d’Azur – in this fabulous story. Born in 1857, of Levens farming-stock, he seizes the opportunity of the enthusiasm for the 8th art – at the time in rapid technical and aesthetic evolution – to become a landscape photographer. Then, in 1880 he goes free-lance and creates his pub-lishing house, one of the oldest French companies in this sector still active today.

----------------------------------------------------


Avec l’aimable concours de la Mairie de Monaco, de Dominique Bon, responsable du fonds régional de la médiathèque de Monaco, et de Christian Burle, auteur de "La Photographie à Monaco, des origines à 1880", Monaco, ACM, 2010.

Relié
Parution : Novembre 2016
Format : 26 x 20
Nombre de pages : 64 pages
Code ISBN : 978-2-35956-075-6
Code EAN : 9782359560756
Prix public TTC : € 19.90 EUR
RUPTURE DE STOCK

Vous aimerez aussi

album-photo

Collection "Les Albums de Jean Gilletta"
Parcourant inlassablement le pays sur son tricycle De Dion Bouton, Jean Gilletta a immortalisé la Riviera française qui venait à peine d’être...

album-photo

Collection "Les Albums de Jean Gilletta"
Un florilège de photographies de Jean Gilletta, hymne à la beauté de Nice, du littoral aux collines, à travers la Belle Époque et les Années Folles...

album-photo

Collection "Les Albums de Jean Gilletta"
Un florilège de photographies de Jean Gilletta, hymne à la beauté de Nice, du littoral aux collines, à travers la Belle Époque et les Années Folles....